Makaay marque le but le plus rapide de la Ligue des Champions

Makaay marque le but le plus rapide de la Ligue des Champions

7 mars 2007. Le hollandais Roy Makaay fait sensation en inscrivant le but le plus rapide de l’histoire de la Ligue des Champions, après 10.12 secondes de jeu. Une précocité d’un autre monde.

Une affiche de gala. Un classique de la scène européenne qui voit deux monstres s’opposer en huitième de finale de la Ligue des Champions. Le Bayern Munich face au Real Madrid, rien que ça !

La première manche a vu les merengues s’imposer 3-2 chez eux au Santiago Bernabéu. Pour les allemands, qui ont bien en tête les vertus de la règle du but à l’extérieur, le résultat est loin d’être mauvais. Au retour à l’Allianz Arena, les bavarois bonifient le score obtenu par delà les Pyrénées, grâce à une victoire 2-1.

Un spectaculaire 4-4 sur l’ensemble des confrontations. Mais c’est bien l’efficacité offensive à l’extérieur qui offre le ticket pour les quarts au Bayern. À moins que cela soit l’entame de match totalement folle réalisée par les hommes d’Ottmar Hitzfeld, arrivé pour une seconde pige un mois auparavant. Sans doute un peu des deux !

Makaay n’avait pas le temps

Une attaque placée rapide dès l’engagement ? Non ! Le plus dément dans cette histoire est que c’est bien le Real Madrid qui donne le coup d’envoi de la rencontre. Une paire de passes vers l’arrière, un mauvais contrôle de Roberto Carlos qui lui vaut une perte de balle et c’est déjà le feu. Le pressing munichois et l’interception de Hasan Salihamidžić dans les pieds du brésilien montrent d’emblée les intentions. Son échappée sur la droite, sa passe en profondeur pour Roy Makaay bien engouffré dans la surface puis le tir croisé de l’hollandais suffisent pour tromper la vigilance d’Iker Casillas et entrer dans l’histoire de la C1. En 10 secondes et 12 centièmes, Makaay vient de claquer le but le plus rapide de l’histoire la Ligue des Champions ! Même lire ce paragraphe aura pris plus de temps.

Déboussolé, le Real vit un début de match compliqué. À vrai dire, il ne s’attendait pas à être virtuellement éliminé après si peu de temps de jeu. L’équipe de Fabio Capello ne parvient pas à se remettre la tête l’endroit, devant longtemps son salut à son dernier rempart, auteur de plusieurs parades décisives. Lúcio viendra faire le break (66’) sur corner. Tandis qu’un autre hollandais, Ruud van Nistelrooy, redonnera de l’espoir aux madrilènes sur penalty en fin de match (83’).

Gilberto Silva détrôné

Ainsi, l’exploit réalisé par Roy Makaay ce 7 mars 2007 efface le record détenu par Gilberto Silva. Lors de la saison 02-03, le milieu de terrain d’Arsenal n’avait eu besoin que de 20 secondes pour faire trembler les filets du gardien du PSV Eindhoven. Depuis, Jonas Goncalves (Valence) s’est glissé entre les deux grâce à un but en 10.92 secondes, volant quasi la vedette à notre ami du jour.

Top 5 des buts les plus rapides de la Ligue des Champions :

1) 2006 / 2007 : Roy Makaay (Bayern Munich) vs Real Madrid : 10.12 secondes

2) 2011 / 2012 : Jonas Gonçalves (Valence) vs Bayer Leverkusen : 10.92 secondes

3) 2002 / 2003 : Gilberto Silva (Arsenal) vs PSV Eindhoven : 20.07 secondes

4) 1997 / 1998 : Alessandro Del Piero (Juventus) vs Man. United : 20.12 secondes

5) 2005 / 2006 : Clarence Seedorf (AC Milan) vs Schalke 04 : 21.06 secondes