Jules Rimet : de créateur à président de la FIFA

Jules Rimet : de créateur à président de la FIFA

1er mars 1921. Le français Jules Rimet est élu président de la FIFA. Le troisième dans l’histoire de l’institution. Il y siégera durant 33 ans, constituant un record de longévité.

Petit moment cocorico à venir… 3, 2, 1… Top ! C’est parti ! Qui sait ce que serait advenu du football sans les têtes pensantes gauloises ? Bah quoi ?! Qui est-ce qui a impulsé la création de la FIFA, cette institution garante de l’organisation du football mondial ? Qui a été l’instigateur de la Coupe du Monde ? De qui a surgi l’idée d’une Coupe d’Europe des clubs Champions ? Et celle réunissant les nations ? Souvent, n dit de la France qu’elle a inventé des compétitions… pour que les autres les gagnent. Le palmarès famélique des clubs français sur la scène continentale donne de l’eau au moulin à cette raillerie. Certes, concernant les sélections, l’histoire a été différente. Seulement voilà, la culture foot parfois déraillée dans l’hexagone n’a pas honoré le rôle majeur joué par les dirigeants français au moment de structurer et de populariser ce sport.

L’influence grandissante de Jules Rimet

Aujourd’hui est donc l’occasion de se pencher sur une date clé attestant de l’influence française du moment. C’est l’élection du troisième président de la FIFA : Monsieur Jules Rimet.

Avocat de formation, le natif de Theuley a déjà un lien étroit avec l’organisation en question. Impliqué à part entière dans sa création en 1904 au même titre que son compatriote Robert Guérin (1904 – 1906), c’est pourtant ce dernier qui est choisi pour occuper le poste de numéro un avant que l’anglais Daniel Wollfall ne lui succède deux ans plus tard. Wollfall y siège durant une douzaine d’années (1906 – 1918). Pour combler la période courant jusqu’à l’élection de 1921, Cornelis Hirschman, originaire des Pays-Bas, assure une intérim.

Le 1er mars 1921, en accédant au titre de premier dirigeant de la FIFA , Rimet entame un sérieux cumul de mandat puisque, depuis deux ans déjà, il occupe des fonctions similaires au sein de la Fédération Française de Football. Une double casquette assumée durant 23 ans !

L’ère Rimet

33 ans au pouvoir, c’est long. En toute logique, le football évolue fortement. Entre sa prise de fonction en 1921 et sa dernière année en 1954, la FIFA voit son nombre de pays affiliés croître de manière exponentielle, passant de 12 à 85 membres. L’institution gagnent en puissance. La création de la Coupe du Monde, projet phare de Jules Rimet entériné en 1928 et au succès populaire, explique cette omnipotence grandissante.

Après la fin de la IIème Guerre Mondiale, conflit ayant entrainé une pause forcée des compétitions, la FIFA organise un Congrès au Luxembourg (juillet 1946) afin d’attribuer les lieux des prochaines Coupes du Monde. C’est d’ailleurs à cette occasion que le trophée tant prisé et au destin tourmenté prend le nom « Coupe Jules Rimet ».

L’ère Rimet reste à ce jour la plus longue de l’histoire. Le brésilien João Havelange le suit avec un règne de 24 ans. Une performance aidée par la corruption et les magouilles mafieuses en tout genre avérées au sein de cette machine infernale qu’est devenue la FIFA au fil des ans.